À l’école Keriaden de Lannion, pour apprendre à écrire, les élèves de maternelle se font régulièrement la main sur la tablette numérique. Un test unique dans le département.

Non, le bon vieux cahier en papier n’est pas (encore) mort. Mais il a du souci à se faire… Les bambins sont de plus en plus nombreux à taquiner la tablette familiale, sur laquelle ils jouent, pianotent et dessinent. Mais certains vont jusqu’à s’en servir comme cahier d’exercice dans leur classe. C’est le cas d’écoliers lannionnais : hauts comme trois pommes, ils manient déjà le stylet sur leur tablette depuis une semaine, sous l’œil attentif de leur maîtresse Sylvie qui leur a donné des lettres à reproduire.

Enjoués mais appliqués, Gabriel et ses copains de moyenne section, Ethan, Léa et Délisia, s’exécutent volontiers sur ce cahier numérique. Un jeu d’enfant ? «  C’est du cravail  », rétorque le garçon, pas dupe.

Dans son école de Kériaden, deux classes de maternelle (moyenne et grande sections) sont ainsi dotées de tablettes pour expérimenter le projet Intuiscript, initié par la Région et l’Éducation nationale, en lien avec l’entreprise rennaise Script&Go. C’est elle qui a édité le logiciel testé actuellement par 700 petits bretons, essentiellement à Rennes et Brest. Avec, dans les Côtes-d’Armor, la seule école de Kériaden.

Retrouvez l’article sur le site web de Ouest France.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *